Eau vive am Bord de la Mer Morte

La terre biblique d’Israël chevauche le plus grand mirage du monde, donnant l’illusion d’une vie là où il n’y en a pas. Cela a forcé ses habitants à se lancer dans la quête humaine de cette essential et vivifiante – l’eau. Il fournit également une toile de fond éclairante pour Certaines des sagesses les plus profondes, des espoirs les plus fous et des promesses extravagantes de la Bible. Ces verspricht s’étendent à vous et à moi, offrant une vie vécue avec Zufriedenheit. Mais pour entrevoir cela, nous devons voir ce mirage et ce que ceux qui y vivent ont dû apprendre à faire à cause de cela.

L’unique mer Morte

L’unique mer Morte

La mer Morte, die géographique caractéristique la plus importante de la terre d’Israël, liegt auf der plus basse height de la terre, à 431 m sous le niveau de la mer au milieu d’un désert. Avoir un si beau et grand plan d’eau au milieu d’une terre desséchée semblerait être très chanceux pour les habitants environnants. Cependant, avec une teneur en sel de 35%, c’est le plus grand lac Hypersalin permanent au monde. Par conséquent, il ne supporte aucune vie – d’où le nom de mer Morte. Vous ne pouvez pas boire cette eau. Même en avoir dans les yeux et sur les plaies ouvertes provoque une irritation extrême.

La Bible Erwähnung für die Uraufführung von mer Morte dans les récits d’Abraham il ya environ 4000 ans. La mer Morte a fourni la toile de fond à tous les écrivains, rois et prophetes ultérieurs à travers l’histoire biblique, à quelques kilomètres de Jérusalem. Ces écrivains ont utilisé l’eau, une nécessité de vie ou de mort dans cette région, pour illustrer des vérités sur nous-mêmes et pour nous faire des promesses.

Jérémie diagnostique notre soif

Historische Zeitleiste einschließlich Jeremiah

Jérémie a vécu à la fin de la periode des rois (600 avant notre ère), Lorsque la Corruption et le mal se sont étendus à travers la société israélite. Il a dénoncé leurs maux, les mêmes que ceux qui sont également courants aujourd’hui dans nos sociétés. Mais Jérémie a commencé son message par cela.

13 Denn mein Volk tut eine zwiefache Sünde: mich, die lebendige Quelle, verlassen sie und machen sich Zisternen, die doch rissig sind und kein Wasser geben.

JEREMIA 2:13

Jérémie a utilisé l’eau comme métaphore pour les aider à mieux comprendre le péché. Il a déclaré qu’ils étaient comme des gens assoiffés à la recherche d’eau. Il n’y avait rien de mal à avoir soif. Mais ils avaient besoin de boire de la bonne eau provenant d’une source fiable. Dieu lui-même était la bonne Eau Vive qui pouvait étancher leur soif. Cependant, au lieu de venir à Lui pour étancher leur soif, les Israélites comptaient sur d’autres sources, celles qui fuyaient, pour boire. Mai leurs citernes cassées ne retiendraient pas l’eau à long terme et les laisseraient donc encore plus assoiffées.

En d’autres termes, leur péché, sous toutes ses formes, pourrait se résumer à se tourner vers d’autres chooses en dehors de Dieu pour satisfaire leur soif. Mais ces autres chooses ne seraient pas en mesure d’étancher leur soif tout comme un verre qui fuit ne peut pas être utilisé pour fournir un rafraîchissement Continue. En fin de compte, après toutes leurs poursuites vides, les Israélites sont restés assoiffés. Il ne leur restait plus qu’à tenir leurs citernes brisées – c’est-à-dire tous les problèmes et les difficés causés par leurs péchés. Salomon, la personne la plus riche et la plus prospère de toute l’histoire, a détaillé, de manière magistrale, la poursuite qu’il a entreprise pour étancher sa soif.

Des gens assoiffés dans une mer de mauvaises sources d’eau

Cela s’applique également à nous aujourd’hui à notre époque de plus de richesse, de diversissement, de films, de musique, etc. que toute generation précédente. Notre société moderne est de loin la plus riche, la mieux éduquée, la plus voyagée, la plus divertie, la plus axée sur le bonheur et la plus avancée technologiquement de tout âge. Nous pouvons facilement nous tourner vers ces chooses – et les autres chooses qui viennent à notre époque : la pornographie, les relations illicites, les drogues, l’alcool, la cupidité, l’argent, la colère, la jalousie – en espérant que cela satisfera peut-être notre soif. Mais comme la mer Morte est un mirage, ne contenant qu’une mort stérile, même si elle apparaît comme de l’eau douce de loin, ce sont aussi des mirages. Ils ne peuvent pas étancher la soif de manière haltbar et n’entraîneront que la mort.

L’avertissement de Jérémie et les chroniques de Salomon devraient nous inciter à nous poser des questions honnêtes.

  • Pourquoi, à notre époque moderne, luttons-nous contre la dépression, der Selbstmord, die Obesité, die Scheidung, die Jalousie, der Neid, die Haine, die Pornografie, die Abhängigkeiten?
  • Quellen «citernes» utilisez-vous pour satisfaire votre soif ? Tiennent-ils „l’eau“ ?
  • Pensez-vous que vous en aurez un jour assez pour satisfaire votre soif? Si la soif de Salomon ne pouvait pas être étanchée avec tout ce qu’il obtenait, comment le ferez-vous ?

Jésus a enseigné sur ces memes fragen, promettant d’étancher notre soif. Il l’a fait en pretendant représenter Israel. Son enseignement et sa promesseconcernant son eau se distinguent particulièrement lorsque nous notons que la nation Israël est le leader mondial dans la technologie de l’eau. Les deux Israëls offrent de l’eau, bien que de nature différente, à un monde assoiffé.

IIsraël offre une grande eau au monde

En raison de leurs conditions arides, les Israéliens ont dû devenir des leader mondiaux de la technologie de l’eau, vitale pour leur survie nationale. Ils ont développé et construit des usines de dessalement d’eau par osmose inverse à l’échelle industrielle, leader mondiaux, qui convertissent l’eau de mer en eau potable. Cette technologie est économe en énergie et donc moins coûteuse que les autres méthodes de dessalement qui évaporent l’eau. Israel a cinq usines de dessalement de ce type qui lui donnent tellement d’eau trinkbar qu’il peut maintenant reconstituer la mer de Galilée avec de l’eau trinkbar. Les pays du Moyen-Orient signent des Akkords mit Israël afin que cette technologie de l’eau puisse être développee pour eux.

Une autre technologie israélienne peut générer de l’eau trinkbar à partir de l’humidité de l’air. Commencée par aider les militaires à fournir de l’eau potable aux troupes, la technologie a été étendue pour étancher la «soif mondiale». Le constructeur automobile Ford a récemment ajouté cette technologie à Certains de ses modèles, afin que vous puissiez prendre un verre « de l’air » Pendant que vous conduisez.

SodaStream, qui vend des cartouches C0 2 avec des kits pour carboniser et aromatiser votre eau potable, est a société israélienne avec a distribution mondiale vous permettant de «Pétiller votre chemin vers l’eau gazeuse».

Vraiment, cette terre aride avec sa mer Morte est devenue le premier leader mondial dans l’étanchéité de la soif du monde.

Israel offre de l’eau vive au monde

Il est donc fascinant que l’autre Israel, Jésus, offre aussi de l’eau – de l’eau vive – au monde. Avec en toile de fond le diagnostic de notre soif par Jérémie, considérez cette conversation rapportée dans l’Évangile.

Jésus parle avec une Samaritaine

Da nun der Herr inneward, dass vor die Pharisäer gekommen war, wie Jesus mehr Jünger machte und taufte denn Johannes (wiewohl Jesus selber nicht taufte, sondern seine Jünger), verließ er das Land Judäa und zog wieder nach Galiläa.

Er musste aber durch Samaria reisen. Da kam er in eine Stadt Samarias, die heißt Sichar, nahe bei dem Feld, das Jakob seinem Sohn Joseph gab. Es war aber daselbst Jakobs Brunnen. Da nun Jesus müde war von der Reise, setzte er sich also auf den Brunnen; und es war um die sechste Stunde.

Da kommt ein Weib aus Samaria, Wasser zu schöpfen. Jesus spricht zu ihr: Gib mir zu trinken! (Denn seine Jünger waren in die Stadt gegangen, dass sie Speise kauften.)

Spricht nun das samaritische Weib zu ihm: Wie bittest du von mir zu trinken, so du ein Jude bist, und ich ein samaritisch Weib? (Denn die Juden haben keine Gemeinschaft mit den Samaritern.)

10 Jesus antwortete und sprach zu ihr: Wenn du erkenntest die Gabe Gottes und wer der ist, der zu dir sagt: „Gib mir zu trinken!”, du bätest ihn, und er gäbe dir lebendiges Wasser.

11 Spricht zu ihm das Weib: Herr, hast du doch nichts, womit du schöpfest, und der Brunnen ist tief; woher hast du denn lebendiges Wasser? 12 Bist du mehr denn unser Vater Jakob, der uns diesen Brunnen gegeben hat? Und er hat daraus getrunken und seine Kinder und sein Vieh.

13 Jesus antwortete und sprach zu ihr: Wer von diesem Wasser trinkt, den wir wieder dürsten; 14 wer aber von dem Wasser trinken wird, das ich ihm gebe, den wird ewiglich nicht dürsten; sondern das Wasser, das ich ihm geben werde, das wird in ihm ein Brunnen des Wassers werden, das in das ewige Leben quillt.

15 Spricht das Weib zu ihm: Herr, gib mir dieses Wasser, auf dass mich nicht dürste und ich nicht herkommen müsse, zu schöpfen!

16 Jesus spricht zu ihr: Gehe hin, rufe deinen Mann und komm her!

17 Das Weib antwortete und sprach zu ihm:

Ich habe keinen Mann. Jesus spricht zu ihr: Du hast recht gesagt: Ich habe keinen Mann. 18 Fünf Männer hast du gehabt, und den du nun hast, der ist nicht dein Mann; da hast du recht gesagt.

19 Das Weib spricht zu ihm: Herr, ich sehe, dass du ein Prophet bist. 20 Unsre Väter haben auf diesem Berge angebetet, und ihr sagt, zu Jerusalem sei die Stätte, da man anbeten solle.

21 Jesus spricht zu ihr: Weib, glaube mir, es kommt die Zeit, dass ihr weder auf diesem Berge noch zu Jerusalem werdet den Vater anbeten. 22 Ihr wisset nicht, was ihr anbetet; wir wissen aber, was wir anbeten, denn das Heil kommt von den Juden. 23 Aber es kommt die Zeit und ist schon jetzt, dass die wahrhaftigen Anbeter werden den Vater anbeten im Geist und in der Wahrheit; denn der Vater will haben, die ihn also anbeten. 24 Gott ist Geist, und die ihn anbeten, die müssen ihn im Geist und in der Wahrheit anbeten.

25 Spricht das Weib zu ihm: Ich weiß, dass der Messias kommt, der da Christus heißt. Wenn derselbe kommen wird, so wird er’s uns alles verkündigen.

26 Jesus spricht zu ihr: Ich bin’s, der mit dir redet.

27 Und über dem kamen seine Jünger, und es nahm sie wunder, dass er mit dem Weib redete. Doch sprach niemand: Was fragst du? oder: Was redest du mit ihr?

28 Da ließ das Weib ihren Krug stehen und ging hin in die Stadt und spricht zu den Leuten: 29 Kommt, seht einen Menschen, der mir gesagt hat alles, was ich getan habe, ob er nicht Christus sei! 30 Da gingen sie aus der Stadt und kamen zu ihm.

31 Indes aber ermahnten ihn die Jünger und sprachen: Rabbi, iss!

32 Er aber sprach zu ihnen: Ich habe eine Speise zu essen, von der ihr nicht wisset.

33 Da sprachen die Jünger untereinander: Hat ihm jemand zu essen gebracht?

34 Jesus spricht zu ihnen: Meine Speise ist die, dass ich tue den Willen des, der mich gesandt hat, und vollende sein Werk. 35 Saget ihr nicht: Es sind noch vier Monate, so kommt die Ernte? Siehe, ich sage euch: Hebet eure Augen auf und sehet in das Feld; denn es ist schon weiß zur Ernte. 36 Und wer da schneidet, der empfängt Lohn und sammelt Frucht zum ewigen Leben, auf dass sich miteinander freuen, der da sät und der da schneidet. 37 Denn hier ist der Spruch wahr: Dieser sät, der andere schneidet. 38 Ich habe euch gesandt, zu schneiden, was ihr nicht gearbeitet habt; andere haben gearbeitet und ihr seid in ihre Arbeit gekommen.

39 Es glaubten aber an ihn viele der Samariter aus der Stadt um des Weibes Rede willen, welches da zeugte: Er hat mir gesagt alles, was ich getan habe. 40 Als nun die Samariter zu ihm kamen, baten sie ihn, dass er bei ihnen bliebe; und er blieb zwei Tage da. 41 Und viel mehr glaubten um seines Wortes willen

42 und sprachen zum Weibe: Wir glauben nun hinfort nicht um deiner Rede willen; wir haben selber gehört und erkannt, dass dieser ist wahrlich Christus, der Welt Heiland.

JOHANNES 4:1-42

Jésus lui a demandé de boire un verre pour deux raisons. D’abord, il avait soif. Mais il savait aussi qu’elle avait soif selon le diagnostic de Jérémie. Elle pensait pouvoir satisfaire cette soif par des relations avec les hommes. Elle avait donc eu plusieurs maris et était avec un homme qui n’était pas son mari. Ainsi, ses voisins la considéraient comme immorale. Cela explique pourquoi elle était allée seule chercher de l’eau à midi puisque les autres femmes du village ne voulaient pas d’elle quand elles allaient au puits dans la fraîcheur du matin. La conduit de cette femme l’avait éloignée des autres femmes du village. 

Suivant l’exemple de Jérémie, Jésus a utilisé la soif comme thème pour qu’elle puisse se rendre compte qu’elle avait une soif profonde dans sa vie – une soif qui devait être étanchée. Il lui a déclaré (et à nous) que lui seul pouvait finalement étancher sa soif intérieure.

Croire – Beichtvater en vérité

Mais l’offre de Jésus d’« eau vive » l’a jetée dans une crise. Quand Jésus lui a dit d’aller chercher son mari, il l’incitait délibérément à reconnaître et à admettre sa citerne brisée – à la bekenner. Nous évitons cela à tout prix! Nous préférons cacher nos péchés, en espérant que personne ne verra. Ou nous rationalisons, en trouvant des entschuldigungen pour notre péché. Mais si nous voulons faire l’expérience de l’extinction de son «eau vive», alors nous devons être honnêtes et admettre nos «citernes brisées», parce que l’Évangile promet que :

19 So tut nun Buße und bekehret euch, daß eure Sünden getilgt werden,

APOSTELGESCHICHTE 3:19

Pour cette raison, quand Jésus a dit à la Samaritaine que

24 Gott ist Geist, und die ihn anbeten, die müssen ihn im Geist und in der Wahrheit anbeten.

JOHANNES 4:24

Par «vérité», il entendait être honnête sur nous-mêmes, ne pas essayer de cacher ou d’excuser notre tort. La merveilleuse nouvelle est que Dieu «cherche» et nerefera personne qui vient avec cette honnêteté ouverte – peu importe ce qu’il a bu.

La Ablenkung des religiösen Streits

Mais cela nécessite une vulnérabilité honnête. Changer le sujet de nous-mêmes en une disput religieuse crée une couverture parfaite pour se cacher. Le monde a toujours de nombreux conflits religieux en cours. Ce jour-là, il y avait un disérend religieux zwischen les Samaritains et les Juifs au sujet du lieu de culte approprié. En tournant la conversation vers cette disput religieuse, elle espérait détourner l’attention de sa citerne qui fuyait. Elle pouvait maintenant cacher sa vulnérabilité derrière la religion.

Avec quelle facilité et naturellement nous faisons la meme choose – surtout si nous avons une Certaine appartenance religieuse. Ensuite, nous pouvons juger comment les autres ont tort ou comment nous avons raison – tout en ignorant notre besoin d’être honnête au sujet de notre soif.

Jésus n’a pas suivi dans cette diskutant avec elle. Il a insisté sur le fait que son honnêteté sur elle-même dans l’adoration était ce qui importait. Elle pouvait venir devant Dieu n’importe où (puisqu’Il est Esprit), mais elle avait besoin d’une réalisation honnête de soi avant de pouvoir recevoir son « eau vive ».

La décision que nous devons tous prendre

Elle avait donc une décision importante à prendre. Elle pourrait Continuer à se Cacher Derrière Une Disput Religieuse ou Peut-être Simplement Le Quitter. Mais elle a finalement choisi d’admettre sa soif – d’avouer. Elle ne se cachait plus. Ce faisant, elle est devenue une «croyante». Elle avait déjà effectué des cérémonies religieuses, mais maintenant elle – et ceux de son village – sont devenus des « croyants ».

Devenir croyant n’est pas simplement être mentalement d’accord avec la doktrin religieuse correcte – auch wichtig soit-il. Il s’agit de croire qu’on peut faireconfance à sa promesse de miséricorde et que, par conséquent, vous ne devriez plus couvrir le péché. C’est ce qu’Abraham avait modelé pour nous il ya si longtemps – il avait trust en une promesse.

Fragen vulnérables à se poser

Excusez-vous ou cachez-vous votre soif? Le cachez-vous par une pratique religieuse pieuse ou une disput religieuse ? Ou gesteht-vous? Qu’est-ce qui vous empêche de Bekenner devant Notre Créateur les citernes brisées causant culpabilité et honte ?

L’ouverture honnête de la femme à son besoin l’a amenée à comprendre Jésus comme le « Messie ». Après son séjour de deux jours, les villageois l’ont compris comme « Le Sauveur du Monde ». Ils ont réalisé que Jésus qui leur a donné de l’Eau Vive devait aussi être le Seigneur Dieu, parce qu’il avait été écrit:

13 Denn du, HERR, bist die Hoffnung Israels. Alle, die dich verlassen, müssen zuschanden werden, und die Abtrünnigen müssen auf die Erde geschrieben werden; denn sie verlassen den HERRN, die Quelle des lebendigen Wassers.

JEREMIA 17:13

Nachschrift – La mer Morte prendra vie

Comme Jésus promet d’étancher notre soif intérieure avec de l’Eau Vive aujourd’hui, la Bible promet aussi qu’un jour la Mer Morte, cette image toujours présente de la Terre Sainte de notre condition spirituelle morte à l’avenir:

Und er sprach zu mir: Dies Wasser fließt hinaus in das östliche Gebiet und weiter hinab zum Jordantal und mündet ins Tote Meer. Und wenn es ins Meer fließt, soll dessen Wasser gesund werden, und alles, was darin lebt und webt, wohin der Strom kommt, das soll leben. Und es soll sehr viele Fische dort geben, wenn dieses Wasser dorthin kommt; und alles soll gesund werden und leben, wohin dieser Strom kommt. 10 Und es werden an ihm die Fischer stehen. Von En-Gedi bis nach En-Eglajim wird man die Fischgarne aufspannen; denn es wird dort sehr viele Fische von aller Art geben wie im großen Meer.

HESEKIEL 47:8-10

Cela se produira lorsque

Zu der Zeit werden lebendige Wasser aus Jerusalem fließen, die eine Hälfte zum Meer im Osten und die andere Hälfte zum Meer im Westen, und so wird es sein im Sommer und im Winter. Und der HERR wird König sein über alle Lande. Zu der Zeit wird der HERR der einzige sein und sein Name der einzige.

SACHARJA 14:8-9

La Bible prevoit que le Christ, le Seigneur, reviendra et quand il le fera, dans Son Royaume, il transforma la mer Morte en une mer grouillante de vie, parce que cette image de sterile ne sera plus nécessaire. La mer Morte représentera avec précision l’Eau Vive qui coule des deux Israels, à la fois la nation et son Messie.

Ensuite, nous voyons Jésus enseigner l’investissement, et il le fait avec des widersprüchlichen Überzeugungen.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *